Motoria

 

Ce que vous ne savez peut-être pas sur la Seat Ibiza

Seat Ibiza

Ce que vous ne savez peut-être pas sur la Seat Ibiza

Citadine phare du constructeur espagnol, l’Ibiza a en 2017 atteint l’âge du Christ : 33 ans ! L’enfant prodigue a traversé ces trente années en 4 générations, et vient d’inaugurer une 5ème lignée. C’est donc le bon moment pour découvrir…

Quelques secrets de la SEAT Ibiza !

L’Ibiza, c’est “le” modèle-phare de Seat. Ou plutôt devrait-on écrire, SEAT car, comme son co-créateur FIAT, SEAT est un acronyme : Société Espagnole d’Automobiles de Tourisme). Après avoir rebadgé des italiennes, la dernière étant la Marbella, spin-off de la Panda, SEAT cesse sa collaboration avec Fiat en 1981. Il faut sauver le soldat SEAT ! Le nom du sauveur : Volkswagen, qui produit des voitures dans la Péninsule. Grâce à l’argent obtenu, les espagnols conçoivent leur première voiture en solo : l’Ibiza.

 

1984 : Ibiza, première génération

Seat Ibiza

 

Le Macintosh et l’Ibiza ont la même année de naissance. Coïncidence ? On laisse George Orwell en décider et on se concentre sur une anecdote du projet. Le design, signé Giorgetto Giugiaro, est très carré et dans l’esprit des eighties. Il s’agit surtout… d’un dessin rejeté de Volkswagen Golf II ! Et comme cette Ibiza est née sous influence allemande, il faut aussi savoir que ses moteurs essence 1,2 et 1,5 ont été conçus par Porsche, qui appose son nom sur les ailes de la voiture. Cela fait un point commun à l’Ibiza avec la Lada Samara.

Grand succès, l’Ibiza 1ère du nom s’écoule à plus d’1,3 million d’exemplaires ! En 1993, Seat en cesse la production pour lancer la 2ème génération… Mais l’outillage survit ! Le constructeur chinois Nanjing rachète les droits de production. Et de 1997 à 2007, la Soyat Unique prolonge la vie de l’espagnole dans l’Empire du Milieu.

 

 

1993 : SEAT Ibiza, deuxième génération

Revenons en Europe car la situation a évolué pour SEAT. La marque est depuis 1990 entièrement possédée par le Groupe Volkswagen. Les moyens abondent : nouvelle usine en périphérie de Barcelone, à Martorell ; nouveau châssis (adieu, celui hérité de la Seat Ronda !), et nouveau design un peu plus arrondi. On l’appelle 6K, ce qui la place naturellement en avance sur les téléviseurs 4K, et elle connaît 3 versions, la dernière après un restylage important en 1999. Suffisant pour atteindre plus d’1,5 million d’unités produites.

 

Seat Ibiza

 

Cette génération 2 de l’Ibiza sera la première à avoir des versions de sport musclées en 1997 : la Cupra, puis la Cupra Sport, et enfin la Cupra R, totalisant 180 chevaux, une sacré cavalerie pour une citadine des années 90 ! Le design est à l’aloi : rétroviseurs profilés, gros bouclier à grandes ouvertures… C’est une évocation de l’engagement de SEAT en rallye (kit-car, puis WRC). Dans une autre vie, cette Ibiza sera utilitaire sous le nom d’Inca. Et dans la famille Ibiza, on compte aussi la Cordoba, proposée en berline tricorps, coupé, break et cabriolet.

 

 

2002 : SEAT Ibiza, troisième génération

Après l’Ibiza 6K, voici l’Ibiza 6L. Cette troisième génération apparaît alors que la marque est en profonde transformation, sous l’égide du slogan “auto emocion“. Le design est à la manœuvre avec Walter de Silva, l’auteur des Alfa Romeo 156 et 149. Il insuffle des courbes généreuses dans les optiques et les lignes de l’Ibiza, même s’il n’a pas les coudées aussi franches que sur les Leon et Altea. La gamme est d’esprit sportif, avec des déclinaisons FR et Cupra. Et elle se vend toujours bien, à plus d’1,2 million d’exemplaires.

 

Seat Ibiza

 

Il n’y aurait pas grand chose d’autre à dire sur cette Ibiza 3 s’il n’y avait pas la Vaillante ! Eh oui, en 2006, après que de Silva a laissé sa place à un nouveau designer, Luc Donckerwolke, ce dernier propose comme première étude une Vaillante Ibiza. Il est en effet un grand fan de Michel Vaillant ! Cela donne à l’Ibiza, resiglée pour l’occasion, une belle teinte bleu mate très chic.

 

Seat Ibiza

 

2008 : SEAT Ibiza, quatrième génération

A nouveau designer, nouveau mantra. Après les courbes généreuses de De Silva, voici l’Arrow design, avec les lignes franches et coupées de Donckerwolke. L’Ibiza 4 en est la première représentante, et l’on compte une victime : la Cordoba, cette tricorps de poche façon Logan. Elle disparaît, mais pas le break qui devient Ibiza ST. Sous des lignes modernisées, l’Ibiza inaugure la plateforme commune aux Fabia, Polo et A1.

 

Après un important restylage en 2015, son regard change un peu, et la gamme se dote d’une déclinaison sportive Cupra à 192.ch. Remarquons aussi l’existence d’une option “Bocanegra”, bouche noire en français, pour que le bouclier soit entièrement peint en… noir.

 

2017 : SEAT Ibiza, cinquième génération

 

Seat Ibiza

Premier constat : le ralentissement des cycles de vie. Il a fallu 9 ans pour changer d’Ibiza, une éternité sur le marché ! Second constat, le design ne change pas trop cette fois. A tel point que l’Ibiza 5 ressemble fort à sa grande sœur, la Leon. Quatre finitions : Référence, Style, FR et XCellence, avant une probable Cupra plus tard. La version 3-portes disparaît, comme sur la Kia Rio ou la Renault Clio. Idem pour le break ST qui sera remplacé par un SUV, comme Peugeot troqua sa 207 SW pour le 2008. Le plus important est, comme souvent, caché avec la plateforme MQB qu’adopte à son tour l’Ibiza, après la Leon qui fut la première à l’inaugurer dans le Groupe VW.

Seat Ibiza

L’avis de MOTORIA

Si d’extérieur cette Ibiza 5 semble sérieuse, on espère qu’elle réservera comme ses aïeules des versions originales aux couleurs franches ! En tout cas, notre équipe et Edward vous rejoindront sans difficulté pour faire la vidange de votre Ibiza, de quelque génération qu’elle soit ! Et on espère bien aller jusqu’en Chine pour être aux petits soins des Soyat… 🙂



Appelez-nous !